ACTUALITES ET BEAUCOUP PLUS

ACTUALITES ET BEAUCOUP PLUS

De Bruxelles à Kharkov

Aéroport "Borispol"

En arrivant à l'aéroport international de Kiev « Borispol » on
a encore la possibilité de se sentir en Union Soviétique en passant un petit
temps dans une file interminable lors du contrôle des passeports, malgré le
fait qu'il y a un point de contrôle prévu uniquement pour les étrangers. Il est
indispensable également de remplir un court questionnaire où il faut

mentionner notamment le but de la visite. La deuxième partie

du questionnaire doit être conservée durant le séjour afin d'être

présentée lors du départ.

Le bâtiment principal de l'aéroport n'est pas grand. On peut y changer

la monnaie à un cours moins avantageux que dans la ville, acheter quelques
souvenirs à un prix qui ne défie aucune concurrence et, même boire une

tasse de thé à 50 grivnas ( 6€) dans un internet-café.


Le trajet entre l'aéroport et la ville dure 50 minutes environ, peu

importe le transport qu'on utilise : un car, un mini-bus (à 6 places
assises maximum), ou un taxi. La seule différence entre ces transports est

le prix du trajet: en car – 25 grivnas ( 3€), en mini-bus – 30 grivnas,

en taxi – 150 grivnas.

(conversion selon le cours en vigueur en 2008)


De Kiev à Kharkov en train de nuit

Il est toujours aussi agréable de prendre un train de nuit. Surtout si on le

prend à 3 heures du matin !
Par la même occasion, vous effectuez un retour vers le passé tel qu'il aurait
dû être : les wagons sont bien chauffés (plus de fenêtres qui ne se
ferment pas, plus de vitres brisées, etc.), le linge que le chef de wagon
distribue aux passagers n'est pas tout simplement propre, il est nickel et
emballé sous plastique ! Au réveil, vous avez toujours droit à votre tasse
de thé apportée par le chef de wagon, en uniforme impeccable bleu marine

des chemins de fer soviétiques. Même les wagons sont tout comme il y a

20 ans. Par contre, les passagers ont changé. Dans le compartiment il y

aura au moins un homme d'affaire qui exposera tous les effets bénéfiques

de l'ambre, où on peut s'en procurer et combien ça coûte...
 



                                  Gare Centrale de Kharkov


Kharkov en chantier

Les chantiers sont partout. On construit des immeubles à

étages multiples qui poussent comme des champignons
le long des artères principales de la ville. On construit de

nouveaux magasins à l'occidentale. Certains sont déjà ouverts,

d'autres attendent qu'on les remplisse de marchandises.

Tout rez-de-chaussée devient espace commercial. Même
quand il s'agit d'un établissement d'enseignement supérieur !

On construit également de nouvelles églises (voir photo). Les

Ukrainiens deviennent-ils plus croyants ou est-ce tout

simplement l'effet de la mode ?

Le réseau du métro continue son développement. Le concept

soviétique est toujours d'actualité, c'est-à-dire, le quai au

milieu et les matières de finition sont granit et marbre. Par

conséquent, les stations sont propres, ont un certain style et

même l'odeur du métro est tout à fait particulière, très

différente des métros en Europe. Vous ne sentirez cette

odeur que dans les métros de l'ex-URSS.



Une nouvelle église à Pavlovo Polé


Et la crise économique?
 
 
Les déclarations affirmant que le vent de la crise économique mondiale passerait au-dessus de l'Ukraine ne se sont point confirmées. La crise financière s'est rajoutée à la nouvelle crise politique qui bat son plein. Pendant que l'égérie de la "révolution orange", Y. Timochenko, attend de l'argent de la part du FMI, le président Youchtchenko se riduculise encore
un peu plus en insistant sur les nouvelles élections parlementaires lesquelles - on le sait très bien - ne changeront en rien le rapport des forces politiques mais aggraveront sensiblement la crise économique faute de moyens
financiers. Le pays plonge ostensiblement dans  le marasme économique
en n'arrivant ni payer le gaz fourni par la Russie bien au-dessous des prix
mondiaux, ni distribuer les salaires. Le prix du gaz pour le consommateur
augmenta de 35% à partir du 1er décembre 2008, la dernière augmentation
de 13 à 14% ayant eu lieu le 1er septembre.
En même temps, le salaire moyen entre août et septembre, n'a été augmenté que de 2,4% pour atteindre 1916 grivnas (259 USD environ).
La monnaie locale сontinue sa descente aux enfers même face au dollar américain: 7,5 grivnas pour 1 USD actuellement. Face à l'euro,
entre novembre et décembre 2008, la grivna a perdu pratiquement 30 % .

 

De Kharkov à Kiev en train IC


Il n'est pas moins sympa de prendre un train IC ou comme on l'appelle ici,

« Express ». Si l'aspect extérieur des wagons est resté le même qu'il y a

20 ans, le confort intérieur a changé complètement. C'est quelque chose

entre le Thalyss et l'ICE. Les sièges sont assez confortables et les rangées  

sont plus espacées que dans le Thalyss. Le trajet dure 6 heures avec 3 ou 4

arrêts de longue durée. Pour aider les passagers à passer le temps, deux

téléviseurs sont à leurs disposition à chaque bout du couloir. Le service

thé/café est payant, tout comme dans les trains occidentaux.

 


Blogs / Annuaire de blogs


03/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres