ACTUALITES ET BEAUCOUP PLUS

ACTUALITES ET BEAUCOUP PLUS

Un nouveau délire féminste sur Twitter

Quand les féministes déraillent, cela peut donner un twitt de ce genre:

 

 

 

S'il y a quelque chose à enjamber dans ce cas bien précis, c'est la bêtise humaine, hélas. Car premièrement, l'énoncé est faux. A Paris il y a 4 ponts qui portent le nom d'une femme. Au pont cité dans le twitt il faut ajouter la passerelle Suzanne-Lenglen au 16ème arrondissement, la passerelle de la rue Juliette-Lamber et la passerelle Marcelle-Hery au 17ème.

 

S'agit-il d'une manipulation malsaine ou tout simplement de l'ignorance? Il n'y a que l'auteur(e) du twitt qui le sait.

 

Mais que vont nous sortir encore ces féministes écervélées? Vont-elles nous proposer de féminiser les noms des ponts de Paris? Allez! En avant! Ainsi, le pont Alexandre III peut devenir le pont Catherine II, le pont Saint-Louis deviendra le pont Marie-Antoinette, et ainsi de suite. Pourquoi pas? Sauf que les noms de ces ponts sont liés aux événements historiques bien précis ou à la situation géographique... 

 

D'autre part, les noms de la majorité des ponts de Paris ne sont pas liés aux personnages. Citons le fameux pont Neuf ou le pont de la Tournelle, le pont et le viaduc d'Austerlitz, le pont Notre-Dame (à consonnance féminine, notons-le), le pont National, le pont de Bercy, et j'en passe...

 

En effet, la construction d'un nouveau pont s'impose. On l'appellera "Le Pont des délires féministes" où au lieu de petits cadenas que l'on attache à Cologne on affichera toutes les revendications imbéciles et complètement loufoques des féministes acharné(e)s. Pourquoi ce petit "e" entre parenthèse? demandez-vous. Parce qu'il y des mecs dans le tas... L'imbécilté n'a pas de genre, hélas... Quoique...

 



24/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres