ACTUALITES ET BEAUCOUP PLUS

ACTUALITES ET BEAUCOUP PLUS

Elections en Russie: Quand le Courrier International perd le sens de l'humour...

Il s'agit de l'article paru le 20/02 sous le titre "Russie. Une vidéo raciste et homophobe invite les électeurs à aller voter" où son auteur évoque une vidéo comique parue sur YouTube incitant les Russes à aller voter. Le ton est donné dès le début : la vidéo "dresse le portrait apocalyptique d'un pays gouverné sans Poutine", - affirme l'auteur.

 

Déjà, il est totalement incompréhensible en quoi cette vidéo serait-elle raciste. Visiblement, l'auteur était choqué par l'image d'un africain en uniforme de l'armée russe ce qui existe en Russie actelle. Par contre, il trouve sans aucun doute qu'il s'agit de l'humour quand Charlie Hebdo publie des carricatures absolument abjectes de ce genre:

 

 

En voilà ce que publie notre cher "Courrier International" à ce propos: https://www.courrierinternational.com/dessin/attentats-de-bruxelles-charlie-hebdo-t-il-encore-droit-au-mauvais-gout

 

Le mot "raciste" n'y figure point... Que nenni. Il ne s'agit que du "droit au mauvais goût"!!!

 

Visiblement,  le génocide rwandais fait rire les Français... ainsi que les attentats de Bruxelles... Et la shoah?... Trouvera-t-on une seule carricature sur la shoah dans Charlie Hebdo?... Question rhétorique.

 

Mais revenons à la pub russe où nous constatons que l'acteur africain en uniforme militaire russe ne fait pas spécialement rire car ce personnage n’est pas mis en avant tout comme un autre soldat accompagnant le colonel. Les deux soldats restent au second plan. Par contre, ce qui fera rire ou sourire le spectateur, c’est la nouvelle salutation militaire... Autrement dit, la pub ne contient aucune touche raciste. 

 

 

Résultat d’images pour belmondo Animal Résultat de recherche d'images pour

 

D’autre part, l’auteur nous parle de l'homophobie de la pub. Pourtant, il est difficile d’y voir plus d’homophobie que dans la «Cage au folles», "L'Animal" ou dans la «Pédale douce». Il ne s’agit que de l’humour, hélas. Mais également du grotesque et du surréaliste. Car il est impossible d’imaginer qu’un jour une famille russe sera obligée d’adopter un homo largué par son compagnon… même si cette famille ne va pas voter… Evidemment, cela fait penser plutôt à l’accueil des réfugiés imposé aux certains pays européens. Par conséquent, on peut parler d’antilibéralisme évident de la pub.

 

D’autres éléments nous permettent d’en parler également. Ainsi le fils du héros de la pub demande à son père une somme astronomique de 7 millions de roubles pour payer les agents de sécurité de l’école.

 

Une autre conséquence surréaliste de l’abstention éventuelle - le fait que l’on ne peut plus rester dans les toilettes plus de 3 minutes – vise également les libéraux. Mais ce n’est pas étonnant après ce que le peuple russe a dû subir dans les années 90 quand le pouvoir des libéraux était total. D’où vient leur surnom populaire de «libérastes», mot composé de «libéral» et de «pédéraste».

 

Là, on va être souvent confronté aux erreurs de traduction et d’interprétation car le mot «pédéraste» en russe (prononcé comme «pidarast», «pidaras», «pederas» ou «pidar») ne signifie pas spécialement «homo» ou «gay»… Hélas. Dans la plupart des cas, ce mot insultant ne vise pas du tout l’orientation homosexuelle d'un homme et doit se traduire comme «enculé» ou «espèce d'enculé» … Il est donc erroné de traduire «libérastes» comme «pédés de libéraux», car il s’agit bien d’une insulte plus forte, c’est-à-dire d’enculés de libéraux. Et je vous laisse sentir toute la différence.

 

Par contre, si un Russe souhaite mettre en évidence l’orientation homosexuelle d’un homme il parlera plutôt de «golouboï» (bleu), «gomik» (homo), «gomosek» (homo, homosexuel), «gueï» (gay), «pedik» ou encore «pedrila» (pédé). Il choisira donc des mots neutres ou des mots moins insultants.

 

A ce propos, il est intéressant de lire la réaction suivante:

 

 

"Je suis gay mais cette vidéo ne m'a pas offensé. Ce n'est que de l'humour et rien d'autre. Tous les gens normaux l'ont compris, les autres développent leurs commentaires de merde"

 

Et à présent, visionnons cette publicité électorale humoristique.

 

ET POUTINE DANS TOUT CELA?

 

Mais si cette publicité électorale est très clairement anti-libérale est-elle pour autant pro-Poutine? Hélas, rien ne nous permet de le dire. Absolument rien.

 

Pour que cette publicité soit pro-poutine elle doit être également anti-communiste. Or, l'unique touche qui pourrait être considérée comme telle c'est le foulard de pionnier soviétque porté par l'enfant du couple. A cet égard le père remarque: "C'est quoi cette uniforme bizarre?" Et il n'y a plus rien d'autre. 

 

Mais est-ce pour autant anti-communiste? Pour répondre à cette question il est suffisant de mettre la lumière sur le candidat du Parti Communiste. Or, il n'est pas du tout communiste. Il s'agit d'un entrepreneur et gestionnaire du sovkhoze portant le nom de Lénine, Pavel Groudinine qui aurait pu faire partie des "libérastes" visées dans la pub mais sa gestion du sovkhoze est exemplaire et somme toute très sociale: l'enseignement et les soins médicaux y sont gratuits et de qualité. (La révue "ebdo" dresse un portrait de ce candidat hors du commun dans son numéro de la semaine du vendredi 9 mars 2018):

 

 

Celui qui peut être visé par ce foulard de pionnier est un autre candidat à la présidentielle, Maxime Souraïkine, représentant le parti des communistes durs "Kommounisty Rossii" (Communistes de Russie). 

 

 

D'autre part, la pub vise également l'augmentation de l'âge de la conscription. Bien entendu que la prolongation de celui-ci jusqu'à l'âge de 60 ans est surréaliste mais une réelle volonté de prolonger l'âge de la conscription de 27 ans (actuellement) à 30 existe. Cette mesure est proposée par le Ministère de la Défense actuel qui dépend de Poutine!  Oui, de Poutine.*

 

Autrement dit, l'unique personnage qui n'y prend pas pour son grade c'est bien le candidat du Parti Communiste de la Fédération de Russie (PCFR), Monsieur Groudinine!

 

Ce n'est donc pas par hasard que pour un certain nombre de spectateurs le message est très claire: votez Groudinine! Il suffit de parcourir les commentaires postés par les internautes russes:

 

pravdatekaru: La vidéo est superbe et absolument anti-Poutine. <...> Une seule solution: aller voter bien entendu mais pas pour le président actuel...

?ndreï Kouvaïtsev: Nous avons compris l'allusion. Nous allons voter pour Groudinine. <...>

 

1. Le seul candidat digne de ce nom est Pavel Groudinine.

2. Ha-ha c'est ce qui va arriver avec Poutine comme président, surtout en ce qui concerne l'armée et les lois. 

3. Ce qui va arriver bientôt avec Poutine comme président.

4. Ha-ha-ha, c'est putain l'avenir que nous prépare Vova (Poutine).

 

Autrement dit, le "Courrier international" a totalement perdu son sens de l'humour et toute capacité d'analyse adéquate en ce qui concerne la Russie. Par ailleurs, ce n'est pas que le cas du "Courrier international". Pratiquement tous nos médias perdent le nord dès qu'il faut parler de la Russie et ils retombent inévitablement dans les clichés et la russophobie... Quel gâchis!

 

-----------------

* Et voilà que Poutine, après son élection, signe l'arrêté permettant d'appeler sous les drapeaux les personnes âgées plus de 27 ans à partir du 1er avril 2018: https://omskzdes.ru/society/55253.html 

(remarque àjoutée le 31/03/2018)

 



17/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres